Livraison offerte à partir de 50€ d’achat  –  En France uniquement

Le plastique est dangereux pour notre planète.

“Ces petites particules s’infiltrent déjà partout, et même dans nos organes.”

En cause les bouteilles en PET mais aussi nos vêtements synthétiques ou encore les lentilles de contact… Cette omniprésence du plastique dans notre environnement représente un danger pour notre santé. Cela peut avoir des conséquences sur le système immunitaire et le système respiratoire, et peut causer des perturbations endocriniennes, une baisse de la fertilité et une hausse des risques de cancers.

Pourquoi?

Les plastiques les plus toxiques sont ceux que l’on retrouve dans les produits alimentaires, car les constituants toxiques du plastique finissent par se mélanger aux aliments. Par exemple, le bisphénol A, très présent dans nos vies car il entre dans la composition du plastique qui tapisse l’intérieur de certaines boites de conserve et canettes, mais aussi dans celle des tickets de caisse et des billets de banque, est classé depuis 2017 par l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA) parmi les « substances extrêmement préoccupantes » en tant que perturbateur endocrinien.

De nombreux plastifiants et additifs chimiques entrent dans la fabrication du plastique pour lui donner certaines caractéristiques comme sa couleur ou sa transparence, sa souplesse ou sa rigidité, une imperméabilité à la lumière ou à l’oxygène, des retardateurs de flammes, etc. Ce sont ces additifs qui rendent les plastiques toxiques.

Enfin, l’étape de dégradation, de recyclage ou d’élimination est elle aussi à risque. Le déchet plastique peut être dégradé par incinération, recyclage ou mise en décharge. Lorsqu’il est traité dans une usine d’incinération, de nombreuses substances toxiques sont relâchées dans l’environnement proche.

→ Lisez aussi pourquoi le plastique est dangereux pour l’environnement et dangereux pour la faune.

La manière la plus efficace et la moins chère de lutter contre ces dangers est de réduire la production et de limiter l’usage des objets en plastique.

Quelque chiffres

7 %
Part moyenne des additifs entrant dans la composition des plastiques

81%
Pourcentage d’échantillons d’eau du robinet contenant des micro-particules de plastique partout dans le monde. Ce pourcentage atteint 93 % pour les échantillons d’eau en bouteille plastique. (Orb Media)

9 %
Pourcentage de plastiques en fin de vie recyclés en 2015 dans le monde ; 12 % ont été incinérés tandis que 79 % ont été retrouvés dans des décharges ou dans la nature où ils constituent une source de pollution encore plus importante pour l’eau, les sols et l’air. (CIEL)

Sources

Santé : les humains ingèrent plus de 50 000 particules de plastique par an (Le Temps, 6 juin 2019)

Santé : L’homme ingère jusqu’à 5 grammes de plastique par semaine (Arc Info, 12.06.2019)

Étude Anses sur les bisphénols

Orb Media
Plastic & Health: The Hidden Costs of a Plastic Planet (CIEL – February 2019)

“Nous avons créé des bouteilles isothermes en acier inoxydable à double parois qui conservent vos boissons chaudes 12 heures et vos boissons froides 24 heures.”
” Les humains ingèrent plus de 50 000 particules de plastique par an. 
greenbush gourde isotherme

xxx

un fil vert… 3 priorités…